Carte Minsk sur le Supertest : les 3 versions en vidéo

Notre avis sur la mise à jour 9.20


9.20. Jusqu'à quel nombre iront nous avant d'avoir cette fameuse 10.0 ? 9.20, ça fait un chiffre rond, et le contenu apporté est conforme à un telle numéro. Mais ça ne nous fera pas oublié que les cartes HD étaient prévues pour cet été... et elles manques cruellement à l'appel...

Grandes batailles

Vous vous souvenez de tous ces modes de jeu qui n'ont jamais vue le jour ou qui ont été retiré ? Mais si, le mode Ravage, le mode historique, les batailles par nation, qui devaient tous revenir, ou les batailles contre des vagues de bots qui ne sont finalement venus... et bien, voici le mode 30 contre 30 sur une grande carte, mode que Wargaming avait pourtant affirmer ne jamais développer, le test de cartes plus grandes avec plus de joueur s'étant avéré peu concluant. Alors, ce mode est-il si désastreux qu'annoncé, Wargamin ayant revu ses prétentions qualité à la baisse ou bien les développeurs ont-ils travaillé pour rendre se mode intéressant, prouvant qu'avec un peu travail, une bonne idée donne de bon résultat ? Réponse ci-dessous.

Voilà le terrain de jeu du mode 30 contre 30

Tout d'abord le principe : une carte de 1,4 x 1,4 km, soit le double d'une carte classique, pour le double de joueurs. Seulement des rang X, et une limite de 4 artilleries par équipe. Voilà des bases claires.

On comprends vite que ce mode de jeu n'est pas abouti : une carte mal équilibrée avec un visuel très classique et simpliste, beaucoup de position de camping et un relief qui oblige à avoir un char a forte dépression. De plus, les chars à faible emport d'obus comme le FV215b 183 ou le Bat.-Chât. arrivent vite à court. Et comme ce mode demande beaucoup de ressources, les développeurs l'ont désactivé par défaut pour tout le monde, il faudra donc l'activer manuellement dans les paramètres pour ceux qui veulent y jouer.

Si les marques excellences étaient devenues plus difficiles à obtenir avec la sortie de ce mode de jeu, les développeurs ont eu la bonne idée d'écouter les joueurs et de ne pas compter le résultats de ces batailles dans le calcul. Cependant, il est toujours plus aisé d'y accomplir les missions personnelles.

En bref, un mode de jeu pas bien utile ni amusant faute à un manque de volonté (mais on sait que Wargaming n'a jamais voulu vraiment de ce mode de jeu). La carte est trop grande et seuls les chars rapides s'y amuseront.

Modification du gameplay

Cartes

De nombreuses cartes ont été modifiée pour empêcher les alpinistes d'y faire du tourisme, et les plus malins de trouver une position avantageuse...
Carte :

Les 9 cartes suivantes ont subis des modifications drastiques au niveau des « climbs » :
  • Col de Montagne
  • Mines
  • Steppes
  • Carélie
  • Lakeville
  • Abbeye
  • Vallée Sacrée
  • El Halluf
  • Arctique

Evidemment, les chèvres sommeillant en nous se sont offusquées, mais ce n'est pas pour autant que nous avons abandonné. Le climb reste possible sur d'autres cartes, tel que Falaise ou Fjord, et reste en partie utilisable sur Vallée Sacrée.

Col de Montagne ainsi que Steppes, Lakeville, El Halluf, Arctique et Abbeye ont tout simplement perdu tout leur boost, corrigé par des changement d'inclinaisons des pentes d'accès, des éléments de décor nouveaux, ou tout simplement des murs invisbles tel que cela existait déjà sur Col de Montagne à certains endroits.

Mines, quand à elle, est un cas spécial, qui risque de poser problème dans un futur très proche à un niveau professionnel puisque le boost en J9 afin d'accéder à toute la partie est de la carte reste accessible ( en plus simple mais un peu plus long même en bat-chat ) tandis que le passage nord pour accéder à la même partie est tout simplement devenu suicidaire, avec très peu de chance de survie. La carte possède désormais un déséquilibre certain entre le coté nord et sud. A noter que tout les accès secondaires à la mines ont été supprimé, et qu'il ne reste plus que le boost B8 ainsi que ceux dont nous avons parlé précédemment.

Pour ceux suivant avec passion la ligue professionnelle, sachez que les changements sur Steppes n'impacterons pas le gameplay sur la carte, puisqu'elle sera enlevé au profit de Rivière de Sable dès début septembre.

Mécanique d’étourdissement

Les développeurs ont eu la bonne idée de faire en sorte que les obstacles en dur comme les maisons protège de l'artillerie. C'était assez logique, mais ça risque d'entraîner l'effet pervers de l'artillerie qui favorisera encore un peu plus le camping face à la prise d'initiative. L'effet final est difficile à déterminer pour l'instant.

Nouvelle branche de chasseurs de chars chinois

Initialement prévu uniquement pour le marché chinois, Wargaming a finalement succombé aux demandes des joueurs et a introduit cette branche sur les autres serveurs. Ainsi, nous auront prochainement tous les chars premium en vente, y compris les rang X comme le Waffenträger E 100 pour quelques centaines d'euros seulement si on suit la même logique. Qui veut d'un Type 59 Gold ?

On a donc là une branche qui met en scène des supposé projets de chasseurs de chars basé sur des char de combat principaux et sur des projets ou prototypes non-aboutis de chars lourds. Il est donc fort probable que ces propositions de projets soit avant tout des propositions faites par Wargaming, car il est peur probable qu'on modifie un char de combat principal en chasseur de chars, un chasseur de chars étant plutôt une conversion du châssis d'un char obsolète afin d'en améliorer l'armement à moindre frais, et donc encore moins probable qu'un char qu'on a même pas fini de dessiné se voit proposer une version CdC. De façon ironique, la Chine a utilisé de nombreux chasseurs de chars, dont le CV-35, une tankette italienne parfaite au rang II, le M10 avec un canon de 105 mm, le M36 sous les couleurs de Taiwan, les SU-76, SU-100, ISU-122 et ISU-152 fournis par les soviétiques, le SU-76 existant également sous forme de copie produite localement, et enfin le Type 89 qui est un chasseurs de chars chinois des années 70 avec très peu de blindage, une tourelle à l'arrière et un canon de 120 mm qui aurait été du plus bel effet en rang X mais qui malheureusement était à âme lisse, raison pour laquelle Wargaming l'a écarté du jeu, vu qu'il était impensable d'inventer un faux canon rayé similaire alors qu'on peut inventé un nouveau char à partir de rien ! Quant aux autres, ils étaient sans doute trop similaire à des chars déjà existant (ça n'avait pourtant pas l'air de gêner pour les chars légers, moyens et lourds...) et inventer des chars est sans doute plus intéressant en terme de gameplay...

Ah, vous remarquerait le suffixe "G FT" à chaque chasseur de chars, G ou "Gai" qui signifie "amélioré". Quant à FT, j'imagine que ça veut dire "Fake Tank" ou peut-être quelque chose de similaire un peu moins poli...

T-26G FT



Le T26G FT s'impose comme le meilleur chasseur de chars de rang II grâce a sa pénétration de canon exceptionnelle et un très bon taux de dégâts par minute. Si sa mobilité est assez médiocre, c'est largement compensé par son niveau de dissimulation là aussi remarquable. Et en plus, il a le plus de points de structure. En résumé, le T-26G FT sera le meilleur buisson de rang II.
L'avis de la rédaction : Excellent, un char que tout le monde devrait avoir dans son garage.

M3G FT



S'il est jouable avec le 76 mm, c'est bien avec le canon de base de 57 mm que le M3G FT se comporte le mieux. Il a en effet les mêmes canons que le SU-76M, sauf que le 57 mm est beaucoup moins précis. Seule sa dissimulation pourrait être qualifiée de point faible, plutôt embêtant pour un chasseur de chars, d'autant plus que ça démontre une vraie rupture avec le rang précédent. Cependant, il s'agit du chasseur le plus mobile après T56 GMC.
L'avis de la rédaction : Vraiment pas mauvais et polyvalent.

SU-76G FT



Le SU-76G FT est meilleur dans une configuration avec un canon de 85 mm. Même le 57 mm produira de meilleurs résultats que le 76 mm la faute à sa faible cadence de tir. Il est le chasseur le plus mobile du rang, a un camouflage efficace et l'un des meilleur canon avec le 85 mm qui est sensiblement identique à celui du SU-85, mais un angle de tir un peu plus élevé et une vitesse de visée bien meilleure qui le rendra bien plus agréable à jouer.
L'avis de la rédaction : Un des meilleurs et agréable à jouer sans aucun doute.

60G FT



Le 60G FT est bien armé puisqu'il a son canon est l'équivalent du 85 mm du SU avec la cadence du 7,5 cm du StuG, une précision correcte et un très bon temps de visé. Son blindage est inutile comme la plupart des autres chasseurs de chars de son rang mais il bénéficie d'un nombre conséquent de points de structure. Cependant sa mobilité médiocre impacteront les performance de ce char. Bien pire, le 60G FT ne sait pas se camoufler. Les valeurs de dissimulation sont très basses comparées à ses concurrents. Le 60G pourra faire de bons résultats dans de bonnes mains ou lors de circonstances favorables, mais sa faible mobilité et sa détection facile en fera un char qui finira rarement les batailles.
L'avis de la rédaction : Pas terrible, mais son canon pourra le sauver si tout ce passe comme prévu.

WZ-131G FT



Le WZ-131G FT est jouable avec le canon de base comme avec le canon élite. Le plus gros des deux à une excellente pénétration et taux de dégâts alors que le plus petit le surpasse en cadence de tir et en précision. Chacun son gameplay donc. Mais les deux sont très bon globalement. De plus, le WZ est le chasseur le plus mobile du rang VI avec le Hellcat, et l'un des plus discret. Son manque de blindage est donc largement compensé. Au global, le WZ sera un de ses chars qu'on ne voit pas de la partie mais qui vous pourrissent tout au long depuis un buisson bien planqué en haut d'une colline.
L'avis de la rédaction : Rapide, invisible et bien armé. En plus, on peut le jouer avec deux canons différents qui changent son gameplay. Et en plus il a un super look. Que demander de plus ? En un mot : génial.

T-34-2G FT



Le T-34-2G FT a beau avoir le look d'un Jagpanther, il n'en a pas vraiment de similitude. En effet, jouable avec un canon de 100 mm ou de 122 mm, il envoie du lourd pour un DPM assez élevé au final. Les caractéristiques du canon sont plutôt bonne pour le calibre. Ce chasseur n'a bien sûr pas de protection efficace contre les tirs, mais sa mobilité est largement suffisante pour atteindre les meilleurs cachettes depuis lesquelles il sera indétectable puisque le T-34-2G a le meilleur camouflage à l'arrêt de tous les chasseurs de chars, oui, même meilleur que le E 25 ! Par contre, il est quand même moins discret que la blatte lors d'un tir, heureusement...
L'avis de la rédaction : Pas aussi rapide que le rang VI, il est cependant assez agréable. Encore une fois, l'un des meilleurs chasseurs à son rang.

WZ-111-1 FT



Avec le canon avec la meilleure pénétration et le deuxième taux de dégâts par tir des chasseurs de son rang, le WZ-111-1 FT fait peur, dans le même genre que l'ISU-152. D'ailleurs, il ressemble beaucoup à cette terreur soviétique puisque ni son blindage, ni sa mobilité ne sont des points fort. Le camouflage est à peine correcte. Il marque une vraie rupture avec les chasseurs précédents. En bref, le WZ-111 verra ses résultats se poser uniquement sur les performances de son canon qui bien que lent à viser est plutôt précis.
L'avis de la rédaction : Assez moyen, mais le gros canon le rend amusant à jouer, mais pas autant qu'un ISU.

WZ-120-1 FT (premium)



Disponible dans la boutique premium à la sortie de cette mise à jour, ce chasseur de rang VIII sera disponible contre 37,47 €. Il est très similaire au SU-101 avec très bonne mobilité malgré une accélération un peu faiblarde et une vitesse de rotation renversante. Ce n'est pas son seul point fort, il est aussi quasiment invisible grâce à des valeurs de dissimulations très élevée et un silhouette très basse, avec son look de Jagpanther aplati. Et il a également une excellente portée de vue. Ainsi, vous ne serez jamais dépendant de l'équipe et avez même la possibilité de jouer à l'éclaireur avec cet excellent chasseur de char. Le canon est tantôt bluffant tantôt rageant. En effet, sa vitesse de visée très longue et sa précision médiocre est en fait bien pire que sur le papier une fois dans nos mains. Mais quand ça touche, ça pénètre et ça tape fort. Enfin, côté blindage, et bien, de face, face aux chars de rang inférieur, ça tien bien la route. Au final, le WZ-120-1 FT est un chasseur d'assaut comme son homologue russe le SU-100M1 avec lequel on prend plaisir à charger les chars moyens en traversant une plaine à découvert !
L'avis de la rédaction : Il a le gameplay que j'adore comme le SU-100M1. Il manque un peu de pêche au démarrage et sa précision m'énerve, mais sans ses défaut, il aurait été parfait et sans aucun doute beaucoup trop fort, comme un E 25 avec un gros canon. En bref, un très bon chasseur pour un premium.

WZ-111G FT




Le canon de 152 mm du WZ-111G FT est le plus effrayant du rang IX avec des valeurs de dégâts et de pénétration les plus élevées de tous les autres véhicules de la même classe. Cependant, la précision et la cadence de tir médiocres viennent compenser ce point fort. Le blindage est plutôt bon sur l'avant mais inexistant sur les flancs et la mobilité est dans la moyenne. Le WZ devra également faire attention à choisir les bons buissons pour s'y cacher, son camouflage n'étant pas optimal.
L'avis de la rédaction : Très semblable à l'Object 704, le WZ-111G FT devrait bien s'en sortir dans de bonnes mains.

WZ-113G FT



Comme ses prédécesseurs, le WZ-113G FT possède un canon puissant à fort taux de dégâts par tir. Il s'agit en fait d'un char très semblable au T110E3 à ce niveau car les deux canons ont des performances très proches, mais un poil moins bien pour le chinois. Le blindage de face devrait être efficace contre les adversaire de rang plus faible, mais ne présente rien d'insurmontable face aux véhicules de même rang. La faiblesse de son bas de caisse est insurmontable puisqu'en anglant le châssis, on expose les flancs de sa casemate... La mobilité du WZ-113G FT est clairement médiocre et son camouflage à peine meilleur. Il bénéficie cependant d'une belle portée de vue. En bref, le WZ devrait être assez similaire au T110E3 mais avec un blindage moins efficace et un peu plus de mobilité.
L'avis de la rédaction : Dans la moyenne, le WZ-113G FT ne présente aucune caractéristiques qui feront de lui un chasseur de rang X à posséder dans son garage. Pire, sa seule force (son canon) n'est pas assez importante pour compenser tous ses défauts. Un Object 268 en moins bien tout simplement.

Conclusion sur la branche

Un impression bizarre : des chars faits à la va vite où on copie un char déjà existant ou on met un gros canon sur un char déjà inventé... Au final, on a une branche un peu décousue qui manque de cohérence jusqu'au premier WZ. Côté performance, les rangs II à VIII sont globalement très bon avec quelques pépites, mais plus on monte au delà et plus les chars deviennent banales et perdent en efficacité.

Remplacement de l'AMX 50 Foch (155) par l'AMX 50 Foch B


Ne différant du Foch 155 (qui a été rééquilibré par la même occasion) que par son canon, le Foch B présente un canon au DPM bien plus élevé et un burst bien plus efficace grâce à des obus plus nombreux, et rechargés plus rapidement dans son barillet. Cependant, la pénétration très faible pour un chasseur de char en fera finalement un char encore moins bon que son remplaçant ou obligeant à jouer la soute pleine d'obus premium. Dommage de ne pas avoir simplement proposé ce canon comme alternative au 155 et plutôt que de créer un char exclusif pour rien...
L'avis de la rédaction : Belle tentative, mais au final, ça ne changera rien, et les possesseurs du Foch risquent de garder leur 155 en souvenir plutôt que ce rang IX rebadgé.

Rééquilibrage des véhicules

Maus

  • Temps de rechargement de 12 à 13,3 s
  • Durabilité du véhicule de 3 200 à 3 000 PS

8,8 cm Pak 43 Jagdtiger

  • Dispersion durant un mouvement ou rotation de - 6 %
  • Vitesse de rotation 22 à 26 deg/s

T-54 first prototype

  • Dispersion durant un mouvement ou rotation de - 9 %
  • Dispersion durant une rotation de tourelle de - 25 %
  • Temps de visée de 2,4 s à 2,2 s
  • Portée de vue de 360 à 380 m
  • Blindage de tourelle
  • Pénétration de 183 / 235 / 50 à 190 / 247 / 50 mm
  • Dépression du canon de - 6 à - 7 deg
  • Capacité en munitions de 34 à 56 unités

T-44-100

  • Dispersion durant une rotation de tourelle de - 15 %
  • Temps de rechargement de 8,1 à 7,5 s
  • Temps de visée de 2,2 s à 2 s
  • Blindage de tourelle
  • Pénétration de 183 / 235 / 50 à 190 / 247 / 50 mm


T-44

  • Dispersion durant un mouvement ou rotation de - 9 % avec la suspension de base et de - 10 % avec la suspension élite
  • Canon 122 mm D-25-44 (intermédiaire alternatif) :
    • Dispersion de 0,43 à 0,42 m
    • Temps de rechargement de 19,2 à 15,2 s
    • Temps de visée de 3,4 à 3,2 s
  • Canon 100 mm LB-1 (élite) :
    • Dispersion en rotation de la tourelle de - 14 %
    • Temps de rechargement de 8,1 à 7,5 s
    • Temps de visée de 2,3 à 2,1 s
    • Pénétration de 183 / 235 / 50 à 190 / 247 / 50 mm
  • Blindage

T-54

  • Canon 100 mm D-10T2S (élite alternatif vers l'Obj.140) :
    • Dispersion de 0,35 à 0,39 m
    • Temps de rechargement de 7,8 à 7,4 s
    • Temps de visée de 2,3 à 2,5 s
    • Dépression de canon de - 5 à - 6 deg
  • Canon 100 mm D-54 (élite base vers le T-62A) :
    • Dispersion de 0,39 à 0,33 m
    • Temps de rechargement de 8,2 à 8,5 s
    • Temps de visée de 2,9 à 2 s
  • Pénétration de 183 / 235 / 50 à 190 / 247 / 50 mm pour le canon intermédiaire
  • Blindage

IS-7

  • Puissance de moteur de 1 050 à 1 200 ch
  • Dispersion durant un mouvement ou rotation de - 16 %
  • Dispersion durant une rotation de tourelle de - 25 %
  • Temps de visée de 3,1 à 2,9 s
  • Durabilité de 2 150 à 2 400 PS

ISU-152

  • Pénétration de 286 / 329 / 90 à 260 / 292 / 90 mm avec le canon élite
  • Suppression des deux premiers canons intermédiaires
  • Durabilité de 1 010 à 1 200 PS

Object 704

  • Ajout d'un canon intermédiaire

Object 268

  • Limite de rotation de canon de - 6 / + 6 à - 11 / + 11 deg
  • Vitesse des obus de 760 à 950 m/s

Object 140

  • Blindage du toit de tourelle

M46 Patton

  • Blindage de tourelle

M48A1 Patton

  • Suppression des canons de base et intermédiaire
  • Blindage de tourelle

AMX 50 100

  • Dépression de canon de - 6 à - 9 deg pour tous les canons

AMX 13 75

  • Capacité en munitions de 42 à 44 unités avec le canon de base

Bat.-Châtillon 25 t

  • Capacité en munitions du canon intermédiaire de 100 mm de 30 à 42 unités

Bat.-Châtillon 25 t AP

  • Capacité en munitions du canon élite de 30 à 42 unités

AMX AC mle. 48

  • Canon élite :
    • Dispersion de 0,33 à 0,37
    • Dispersion en rotation du canon de - 42 %
    • Temps de rechargement de 10,40 s pour un obus à 34 s pour 3 obus / 2,7 s entre chaque obus du barillet
    • Temps de visé de 2,9 à 2,7 s
  • Blindage
  • Capacité en munitions de 64 à 66 unités

AMX 50 Foch

  • Dispersion durant un mouvement ou rotation de - 9 % avec la suspension de base et de - 10 % avec la suspension élite
  • Dispersion de 0,33 à 0,35 m
  • Dispersion en rotation du canon de - 30 %
  • Temps de rechargement de 9,30 s pour un obus à 34 s pour 4 obus / 2,4 s entre chaque obus du barillet
  • Temps de visé de 2,3 à 2,5 s
  • Blindage
  • Capacité en munitions de 64 à 66 unités

AMX 50 Foch (155)

  • Blindage
  • Limite de rotation de canon de - 6 / + 6 à - 10 / + 10 deg
  • Angles de dépression / d'élévation du canon de - 5 / + 12 à - 6 / + 18 deg

AMX 30 1er prototype

  • Dispersion durant un mouvement ou rotation de - 11 % avec la suspension de base et de - 12 % avec la suspension élite
  • Canon élite :
    • Dispersion de 0,33 à 0,37 avec la tourelle élite et de 0,34 à 0,38 avec la tourelle de base
    • Dispersion durant une rotation de tourelle de - 40 % avec la tourelle élite et de - 30 % avec la tourelle de base
    • Temps de rechargement de 9,9 à 8,7 s avec la tourelle élite et de 10,2 à 9 s avec la tourelle de base
    • Pénétration de 260 / 320 / 53 à  248 / 300 / 53
  • Blindage de tourelle

AMX 30 B

  • Dispersion durant un mouvement ou rotation de - 25 %
  • Dispersion de 0,3 à 0,36
  • Dispersion durant une rotation de tourelle de - 33 %
  • Temps de rechargement de 8,9 à 7,8 s
  • Temps de visé de 2,1 à 2 s
  • Pénétration de 260 / 320 / 53 à  248 / 300 / 53
  • Blindage de tourelle

Type 5 Heavy

  • Vitesse de rotation de 22 à 17 deg/s
  • Vitesse de rotation de tourelle de 20 à 18 deg/s
  • Blindage de caisse

O-I Experimental

  • Suppression du canon élite
  • Vitesse de rotation de tourelle de 22 à 20 deg/s
  • Blindage
  • Vitesse maximale de 40 à 25 km/h

O-I

  • Blindage

Type 4 Heavy

  • Vitesse de rotation de 20 à 15 deg/s avec la suspension de base et de 22 à 17 deg/s avec la suspension élite
  • Vitesse de rotation de tourelle de 18 à 17 deg/s

O-Ho

  • Ajout d'obus AP premium de pénétration 253 mm et dégâts 330 PS avec le canon intermédiaire

Commentaires