Carte Minsk sur le Supertest : les 3 versions en vidéo

Test du Strv m/42-57 Alt A.2


Le premier char suédois débarquera sur World of Tanks dans quelques jours avec la sortie de la mise à jour 9.16. Comme d'habitude, il s'agit d'un char premium.


Sur le papier

Si on prends la fiche du Strv m/42-57 Alt. A.2, il est difficile à le comparer à un autre char. Côté puissance de feu, c'est globalement faible. La pénétration de 148 mm en obus standard et de 190 mm en obus APCR premium est correcte mais les faibles dégâts de 150 PS par tir, même avec un barillet de 4 obus séparés de 2 s aboutissent à un des plus faible DPM des chars moyens de rang VI avec seulement 1 662 PS/min. Certains diront que c'est la rançon du barillet qui nécessite plus de 15 s de rechargement, mais si on le couple au temps de visée de 2,21 s, tout l'avantage du barillet est anéanti du moment que l'on cherche à faire un tir placé. Placer un tir avec une précision à 0,34 semble assez aisé, tant que la faible dépression de -6 deg et élévation à + 12 deg ne viendront pas nous contrarier.

Au niveau de la mobilité, ce n'est pas un point fort du Alt A.2 avec une puissance massique de seulement 13,28 ch/t, bien en déca des standard. La capacité de franchissement essaie de rattraper ça, tout comme la vitesse de rotation à près de 40 deg/s mais la vitesse de 45 km/h semble quelque peu limitée.

Au niveau de la durabilité, il le m/42-57 n'a que 700 PS pour un blindage quasiment inexistant. Son camouflage n'est pas fameux non plus avec des valeurs de dissimulation assez faibles.

Avec seulement 350 m de portée de vue, et surtout 400 m de portée radio, le Strv risque de ne pas y voir grand chose.

Sur le terrain

Franchement, je ne vais pas tourner autour du pot : c'est le pire char moyen de rang VI du jeu. Déjà, il est lent. Avec son look on s’attendrait pourtant à un char rapide mais pas du tout.

Le canon est horrible. La précision est bien pire que prévue à cause d'un facteur de dispersion très important à la moindre oscillation de la tourelle, mouvement du châssis ou après un tir. Il faudra donc compter environ 5 s pour ajuster son premier tir, et on aura le temps de ne mettre environ que 2 tirs à l'ennemi avant qu'il ne se cache.

Le char est aussi visible qu'un sapin de noël. Et il est aveugle. Ça ne serait pas si gênant s'il avait du blindage ou des PV, mais les deux vous manqueront cruellement. Petite anecdote, je me suis fait OS par un KV-2 au bout de 30 s de jeu alors qu'aucun ennemi n'était encore spotté. Et je ne l'ai pas vu, et j'étais immobile dans un buisson. Voilà tout le résumé de ce char.

La faible dépression est un cauchemar, la moindre bosse sera un calvaire, surtout avec sa mobilité limitée, j'ai passé mon temps à manœuvrer pour me placer derrière le moindre couvert avec lequel vous devez laisser 5 m de distance pour éviter les bosses... ce qui est très compliqué si un ennemi vous fait coucou en face. Et les ennemis en hauteur seront également inaccessibles à cause de l'élévation cette fois-ci.

En bref, il est mauvais en sniper de loin car il ne voit rien, est vu trop facilement, vise trop lentement, fait trop peu de dégâts et n'est pas assez précis. Et il est aussi mauvais de près car il n'a pas de blindage, que 4 obus dans son barillet et est lent et peu maniable. Il perdra tous ces duels à cause de la somme de tout ces défauts.

Le département équilibrage a semble-t-il eu très peur que le barillet procure à ce char un gros avantage. Mais il est tellement mauvais que ce n'est même pas un point fort.

En conclusion

En plus d'être un char hybride affreusement laid, le Strv m/42-57 Alt A.2 ne sert à rien. En effet, il ne rapporte pas grand chose la faute à des résultats lamentables sur le champ de bataille. L'équipage de seulement 3 membres ne correspondra certainement pas à celui du Strv 74 qui sera son alter-égo standard dans l'arbre suédois. Vraiment, passez votre chemin, ce char réussi l'exploit d'être à la fois bon à rien et nul en tout.

Commentaires