7/70 French Summer Cup

Voici le 1er tournoi World Of Tanks dans le prochain format de la Wargaming League, le format 7/70. Le tournoi se déroulera le Dimanche 3 Septembre à partir de 17h pour les phases de poules, et à partir de 20h pour les phases finales. Le tout sera streamer en direct sur Twitch par Veget, Community Contributor, ancien rédacteur chez Millénium et OGaming et également spécialiste de l'E-Sport sur Wot en France; Frans0siche, Youtubeur community contributor;  JezusPoulos et Vodka qui n’opèrent que sur Twitch + des joueurs de divers équipes qui pourrait stream.
En plus de passer un bon moment et d'affronter les meilleurs joueurs Français, Wargaming, Nash_Wot ( organisateur du tournoi ) et C4_Astrofyk se sont réunis afin de proposer des prix intéressants pour les participants, allant d'un Matilda IV pour l'équipe en 4ème place à 1500 gold et un Lorraine 40T pour les membres que la meilleure équipe.
Le But du tournoi est de réunir un maximum de joueurs français, que cela soit…

Test du Turán III prototípus


Ce char hongrois débarque dans le jeu sous la forme d'un char moyen allemand premium de rang V. Le Turan est-il produit marketing pour plaire à une grosse communauté de World of Tanks ou bien un char destiné à tout le monde ?



Sur le papier

Si on compare la fiche technique du Turan à celle d'un Pz.Kpfw. IV Ausf. H équipé du 7,5 cm Kw.K 40 L/48, on y retrouvera beaucoup de similitudes. Cette idée m'est venu facilement puisque vous l'avez remarqué vous aussi, les deux chars se ressemblent beaucoup également esthétiquement.

Avec une pénétration de 113 mm en obus AP et 160 mm en APCR, le Turan fait même un peu mieux que le Panzer IV. 110 dégâts pour un temps de rechargement de 4 s. qui donne exactement le même DPM de 1 650 dégâts par minute. Côté précision, on retrouvé là aussi les 0,39 mais une vitesse de visée de seulement 2,20 s.

Le canon bénéficie également d'une excellente élévation de 25 deg, et d'une dépression de 10 deg identique à l'allemand. La vitesse de rotation de la tourelle est quant à elle bien inférieure avec seulement 28 deg/s.

Côté mobilité, comptez là aussi sur 40 km/h, mais le moteur de 260 ch réduira la puissance massique à 13,16 ch/t seulement malgré un poids inférieur à celui du Pz IV. 

Coté blindage, vous ne pourrez compter que sur 50 mm à l'avant du châssis mais 75 mm à l'avant de la tourelle. La durabilité du char est également supérieure avec 570 PS.

Enfin, le prototype hongrois ne sera pas aussi à l'aise en reconnaissance mais avec 330 m de portée de vue pour 620 de portée radio, il ne devrait pas non plus trop en souffrir.

Sur le terrain

Bien sûr, mon avis risque d'être un peu biaisé car j'adore le Panzer IV dans cette configuration (vive le Pz.Kpfw IV hydrostat.) et je suis fan de ces chars snipers. Ainsi, j'ai trouvé le Turan III exceptionnel et c'est un char premium que je recommande volontiers à tout le monde et sur lequel je vais me ruer dès sa sortie ! Le char ne souffre en réalité que d'un défaut : son manque d'obus ! En effet, avec 32 obus embarqués seulement, il va vous falloir vous retenir. Avec un tel canon, c'est très difficile de ne pas tenter de prendre pour cibles des chars en mouvements, pas idéalement orientées (et donc sujet à des ricochets) ou encore voir simplement des buissons suspects. Ne le faîtes pas, sinon vous risquez de vous trouver à court d'obus lors de moments décisif en fin de partie.

Bien entendu, il ne s'agit que d'un rang V mais vous serez capable de gagner toute de même un bon paquet de crédits avec. Vous ne devrait pas trop souffrir face à des chars plus blindés en ayant recours à quelques obus premium le cas échéant. De plus, son manque de mobilité n'est pas vraiment handicapant car ça reste dans la norme, et sa durabilité est plus importante que le Panzer IV. Enfin, avec ses 5 places, le Turan s'avère assez spacieux pour accueillir l'équipage de votre E 50 Ausf. M.

Commentaires