Infos de développement - 22/08/2017

Interview de Pavel Sukhanov avec le Publishing Director de World of Tanks, Anton PankovEn plus de la branche de chasseurs de chars chinois, les développeurs ont également une branche d'artillerie sous le coude plus ou moins prête.Le char premium chinois WZ-120G FT de rang IX ne sortira que sur le serveur chinois. Les autres régions auront un char de rang VIII, le char premium WZ-120-1G FT.L'opérateur chinois KongZhon a beaucoup de demandes. Les chars uniques, équipages et la carte Frontière de l'Empire n'est que le sommet de l'iceberg. Les chinois ont beaucoup à faire pour combattre les bots, le spam dans le chat qui est surveillé par le gouvernement, etc.Il n'est pas prévu de vendre le Waffenträger auf E 100 premium de rang 10 à un prix élevé de 80 € ou 100 € dans les autres régions que la Chine. Cet argent ne vaut pas le coup comparé à l'image négative que ça donnerait aux développeurs et aux possesseurs du char. Ce n'est même pas parce que c'est…

Comment Wargaming lutte contre la triche


Il y a un an, je publiais un article "World of Triche" consacré à la triche de World of Tanks. Il est encore aujourd'hui dans le classement des articles les plus consultés avec près de 16 000 vues au total. Si ce sujet est si consulté, c'est parce que le joueur de jeu vidéo a toujours entretenu une relation étroite avec la triche. Qui n'a jamais acheté un magazine de "Cheat Codes" quand il était gamin, pour être invulnérable ou pour débloquer du contenu caché ? Le jeu vidéo a entretenu cette culture de la triche, qui reste bon enfant tant qu'elle reste dans le domaine du jeu solo avec l'Action Replay ou encore les manettes "Turbo", mais qui, dès qu'elle prend place dans un esprit de compétition comme c'est le cas dans le jeu en ligne, pose problème aux joueurs qui la subisse. Il est interdit de perturber l'expérience de jeu d'autrui, et c'est sur précepte que s'appuie Wargaming pour sanctionner les joueurs abusant du système de jeu.

C'est parce que j'ai trouvé que rien n'avait beaucoup changé en une année que j'ai décidé de contacter Azkolek, le Community Manager France, pour savoir exactement comment ce sujet est traité chez Wargaming.
  • Wargaming est régulièrement mis à contribution concernant les batailles arrangées, les mods et les bots. De nombreux joueurs ont été sanctionnés, que ce soit lors d'e-sports, de batailles aléatoires ou d'événements spéciaux. Cependant, Wargaming a conscience que tous n'ont pas forcément été punis.
  • Si les sanctions de Wargaming peuvent paraître clémentes, c'est parce que Wargaming a la conviction que chacun a le droit à une seconde chance. Surtout, il n'est pas toujours évident pour le joueur que ce qu'il a fait est interdit et ça n'est parfois même pas très évident pour Wargaming.
  • Concernant la détection de la triche, pour l'instant, aucune solution n'est assez satisfaisante pour être appliquée et fonctionner sur le long terme. Chacun doit faire preuve de bon sens pour déterminer si c'est de la triche ou non.
  • Pour certaines missions, il est facile de détecter la triche en analysant les logs. C'est fait automatiquement et chaque comportement suspect est sanctionnée en conséquence si la triche est avérée.
  • Azkolek déplore que certains joueurs aiment créer des polémiques sur certains sujet en les montant en épingle, notamment en prenant par exemple une réponse controversée du support et en la faisant passer pour une position officielle.
  • Le problème de la triche sur World of Tanks et les autres jeux Wargaming n'est pas à minimiser, ce n'est pas parce que Wargaming ne donne aucune liste de mods interdits que ça signifie qu'ils ne peuvent agir. Certains mods très connus sont la cause d'un jeu déloyal et des actions appropriées doivent être prises.
  • Les joueurs ne devraient pas rejeter en permanence la faute sur Wargaming parce qu'ils ont l'impression de subir un tir extraordinaire, il faut parfois tenter de prendre du recul et analyser la situation de manière objective.
  • Azkolek pense que la triche n'est pas aussi répandue que les joueurs le pensent.
  • Wargaming n'est pas le seul MMO à subir de la triche. Ça ne signifie pas que les jeux ne sont pas parfaits. Il y aura toujours des joueurs plus malins pour contourner le système, voire se faire de l'argent dessus.
  • Selon Azkolek, les packs de mods illégaux prolifèrent parce que des joueurs n'ayant pas la volonté d'apprendre et de s'améliorer sont prêts à payer 25 €/mois pour de la pseudo-triche mineure.
  • Wargaming ne veut pas interdire les mods. Les mods font partie de la communauté et certains sont très populaires. Retirer les mods reviendrait à se priver d'un groupe de passionnés qui aiment le jeu au point d'y apporter leur touche personnelle. Certains aiment les reconstitutions historiques, d'autres un aspect manga ou encore d'autres qui veulent des bruits de cochons à la place des sons de tirs des chars...
  • Wargaming ne souhaite pas intégrer trop de mods dans le jeu car le jeu deviendrait trop lourd et pourrait même devenir injouable. De plus, l'équipe de développement a d'autres priorités.
  • Wargaming approuve certains mods et en font parfois même la promotion. D'autres mods pourraient être approuvés par Wargaming.
  • Certains éléments du jeu sont modifiés pour lutter contre la triche (comme la portée de vue à la mise à jour 9.14).
  • La meilleure façon de dénoncer un tricheur est d'envoyer une vidéo du joueur au support en décrivant pourquoi vous pensez qu'il triche.
  • Il n'y a pas de liste de mods interdits en interne. Il y a cependant une longue liste de fonctionnalités interdites comme par exemple : "visée laser" (ligne rouge qui sort du canon), modification qui change les mécaniques de la visée automatique, modification qui affiche les contours des chars ennemis à travers les obstacles, modification qui indique si le joueur touche un ennemi non éclairé, etc. Cette liste est très longue et ceci n'est qu'un petit aperçu.
  • Wargaming EU ne pense pas que publier une liste de mods interdits soit une bonne chose car les joueurs se ruerait sur un moteur de recherche pour savoir comment profiter de ces mods.
  • Les sanctions sont proportionnelles à l’infraction commise. Les joueurs devraient se préoccuper de respecter les règles plutôt que des sanctions qu'ils risquent à les enfreindre.
  • Les mods font débat en interne mais Wargaming ne souhaite pas renoncer à la liberté qui est conféré aux joueurs.
  • Le mod ESL qui analyse le client pour vérifier qu'aucun mod n'est installé est nécessaire car l'ESL est une compétition et que certaines choses pourraient déborder sur le cadre légal en cas de problème. Ce n'est pas nécessaire pour les batailles aléatoires.
  • Azkolek n'aime pas XVM parce que ça pousse certains joueurs à râler sur le niveau de jeu des autres joueurs. De plus, XVM ne distingue pas les mauvais joueurs de ceux qui cherchent à s'améliorer.
  • Selon Azkolek, l'idée d'une création de partie par niveau, en batailles aléatoires, est surréaliste car tout joueur a besoin d'être au contact de meilleurs joueurs pour s'améliorer.
  • Dès qu'une fonctionnalité abusive est détectée, Wargaming met tout en oeuvre pour trouver une solution permettant de la contrer, y compris parfois en modifiant certains paramètres du jeu. Ce n'est pas toujours simple et c'est pourquoi ça peut prendre du temps.
  • Si un joueur n'est pas sûr que le mod qu'il veut installer est légal, il ne devrait pas l'installer. Cependant, vous pouvez contacter votre équipe communautaire, les coordinateurs et community managers pour leur demander si vous avez un doute.
  • Ça ne sert à rien de rager sur les forum ou les réseaux sociaux. Pour signaler un tricheur, contactez le support par ticket en fournissant le lien vers une vidéo explicite montrant le joueur en train de tricher avec une explication claire et posée du problème. L’agent du support recevant le message vérifiera alors si la vidéo prouve bel et bien que le joueur utilise un mod allant à l’encontre des règles énoncées, et appliquera une sanction nécessaire.
  • Chaque région prend ses propres décisions politiques concernant la triche, comme c'est le cas pour le marketing.
  • Si Wargaming ne publie pas à l'avance le plans des promotions à venir, c'est pour préserver les intérêts économiques de la société. En effet, si un joueur sait quelles seront les promotions plusieurs mois à l'avance, il pourrait retarder ses achats jusqu'à cette date.
  • Azkolek n'utilise pas de mods.
  • Azkolek ne comprends pas les joueurs venant râler que le jeu ne fonctionne plus après une mise à jour alors qu'ils l'ont bidouillé de l'intérieur avec des mods.
  • Il arrive qu'un membre du support se trompe. Azlolek déplore que chaque erreur d'un membre du support soit systématiquement publiée sur les blogs et qu'il n'ait jamais été fait mention de leur excellent travail dans la majorité des cas, de leurs réponses pleines d'humour, rapides, utiles et pertinentes...
  • Il y a bien des systèmes de détection de triches, mais toute aide venant des joueurs est plus que bienvenue, voire nécessaire.
  • Si vous avez un doute sur une réponse à un ticket, vous pouvez le relancer ou demander confirmation auprès de votre équipe communautaire.
  • Wargaming peut confirmer qu'un mod est autorisé, mais pas qu'un mod est illégal.
  • Wargaming ne veut pas confirmer qu'un mod est illégal car il ne sont pas sûr de pouvoir sanctionner immédiatement (procédure à mettre en place) tous les utilisateurs de ce mods et il n'est pas souhaitable de voir des joueurs se vanter d'utiliser un mod illégal en toute impunité.
En bref, comme rappelé dans les règles : il n’existe pas de liste officielle des mods illégaux. À chacun de se faire son propre jugement !

Commentaires

  1. Bonjour merci pour cet article, encore une fois ceci est une illusion totale car wargaming ne lutte pas contre les mods complètement abusés comme par exemple aimbot qui anticipe la visée du clique droit en fonction du déplacement de la cible, mais modère tout ceux qui en parlent afin d'étouffer l'affaire.
    Pour ma part,j'ai fais le test j'ai installer tout ces mods fait des vidéos envoyer des replay au support pour dénoncer ma fraude et rien depuis des mois j'utilise laimbot et je suis toujours là.
    Malheureusement je déplore ce choix mais étant un joueur de clan war et vu la meta game du moment léger-moyen, on est obliger de tricher face aux autres équipes et leurs war pack... Ce jeu est in équilibrer a cause des mods c'est déplorable.
    Bizarrement sur world of warship le mod aimbot fut bloqué en moins de 2 semaines.
    La frustration qu'apporte world of tank force les pays de l'Europe de l'ouest a payer pour essayer de rester dans la compétition.
    Pendant ce temps, les pays de l'Est ce gave avec la global map et les 50k gold par joueur au mois.
    Au final ce que wargaming perd avec les tricheurs ils le récupère de la frustration des joueurs honnête.
    Pour ma part, j'ai désinstaller le jeu, laissons les cheateur entre eux.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire